Moteur à explosion 4 cylindres

 

MOTEUR A EXPLOSION 4 CYLINDRES

 

Caractéristiques :

  • 46 pièces uniques
  • 5 assemblages
  • réalisé à partir de 16 photos
  • temps estimé : 40h
  • ordre chronologique : 9

 

Après avoir créer le moteur thermique d'aéromodélisme, il me vient l'envie d'un moteur plus compliqué. Mais je me suis aperçu que c'était une niveau bien plus élévé au mien, et j'ai eu grands nombres de problèmes. Le système lui même est assez compliqué à comprendre dans son integralité, surtout à partir de photos et d'éclatées. J'ai donc décidé de simplifier [très largement] le principe et je vous présente si dessous le projet qui m'a fait, pour le moment, le plus réfléchir.

 

 

 

Voici l'écaltée qui dont je me suis majoritairement inspiré.

1 - Axe des culbuteurs. 2 - culasse. 3 - soupapes. 4 - bougies. 5 - bloc. 6 - allumeur. 7 - tiges de commande des culbuteurs. 8 - pompe à essence. 9 - poussoirs. 10 - arbre à cames. 11 - carter de distribution. 12 - chaîne de distribution. 13 - pompe à huile. 14 - crépine de pompe à huile. 15 - carter d'huile. 16 - joint de carter. 17 - vilebrequin. 18 - volant moteur. 19 - couronne dentée entraînée par le démarreur. 20 - bielle. 21 - axe de piston. 22 - piston. 23 - segments. 24 - cylindre. 25 - joint de culasse. 26 - ressorts de soupapes. 27 - culbuteurs. 28 - joint de cache-culbuteurs. 29 - cache-culbuteurs.

Les pièces rouges correspondent aux pièces que je n'ai pas représenté dans ma conception. La chaine de distribution sera remplacée par une courroie.

 

image et legende provenant de la page du site :

http://voiture-probleme-solution.nerdzblog.com/Vue-eclatee-d-un-moteur-a-explosion-Les-Moteurs-264p1.php

 

 

Ci après le bloc moteur qui aura vu nombreuses améliorations et retouches. Je l'ai "usiné" au fur et à mesure qu'il me fallait de la place pour les pistons, bielles, et vilebrequin.

 

 

Le vilebrequin a été conçut en plusieurs pièces, montées serrées. Je ne savais pas, lorsque je l'ai créé, qu'un vilebrequin s'usine entièrement un partir d'un même brut. J'en fut très étonné. Une vidéo d'un usinage de vilebrequin d'une ferrari circule sur le net, et je vous afficherez le lien lorsque j'aurais mis la main dessus.

 

 

 

En suivant, une photo montrant la mise en position du vilebrequin sur le carter d'huile à l'aide de 2 coussinets (cyan).

 

 

 

Ci-après l'abre à came.

 

 

 

On retrouve le fonctionnement du moteur avec cette "vue de l'interieur".

 

 

 

On comprend mieux sur la double coupe suivante la place du mécanisme par rappot au bloc moteur.

 

 

 

Enfin, voici le plus grand problème que j'ai rencontré :

 

 

J'ai affiché ce problème sur ma page d'accueil et posté un message sur le forum étudant solidworks pendant environ 2 semaines. Malheureusement, je n'ai eu aucun retour. J'ai alors exposé mon problème à mon prof d'étude de construction il a trouvé ce qu'il fallait faire.

Tout d'abord, il faut que la came ai une seule surface de contact, c'est-à-dire que l'esquisse soit une spline fermée. En effet, sur la came que j'avais créé il y avait 4 surfaces de contact avec la tige des culbuteurs.

Ensuite, il faut contraindre les deux surfaces de contact avec une parallèle, puis un tangeante.

Ainsi, lorsque l'arbre à cames tourne, la came "roule" en restant en contact avec la tige des culbuteurs.

 

Ressources :

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×